Vidéos

 

Les oiseaux migrateurs

Qu'est-ce que c'est la migration, comment les oiseaux savent-ils le chemin, et est-ce que les oiseaux volent-ils dans le même sens?

Gus nous l'expique!

 

Comment les oiseaux savent-ils qu'ils est temps de partir en migration?

 

 

 

 Comment les oiseaux se préparent-ils à la migration ?

 

 

Que mangent les oiseaux en migration ? 

 

 

 

 Quelle distance les oiseaux parcourent-ils ?

 

 

 

  Les oiseaux peuvent-ils voler sur le dos ?

 

 

 

 

 Le 10 juin, Gus sort à Belgique.

 Gagnez deux tickets!

A l’heure du départ pour la grande migration, Darius, le doyen de la volée est blessé, il va devoir confier tous ses secrets et le nouvel itinéraire du voyage au premier oiseau venu. Et cet oiseau… c’est notre héros, exalté à l’idée de découvrir enfin le monde… mais pas du tout migrateur !

 

 

 Le WWF et les oiseaux migrateurs

Les oiseaux migrateurs sont fantastiques, savais-tu que...

  • La sterne artique est la championne des oiseaux migrateurs ?  Elle parcourt les plus grandes distances. Elle niche dans la région du Pôle Nord et passe l’hiver au Pôle Sud. Elle fait ainsi plus de 38 000 km par an ! C’est presque aussi long d’un tour du monde. Et comme elle vit deux fois par an l’été polaire, aucun autre animal ne voit autant la lumière du jour qu’elle !


  • Le martinet noir fait partie des oiseaux les plus rapides du monde (200 km/h) !  S’il est champion en vol, il est plutôt nul pour se déplacer sur ses pattes. Il ne se pose d’ailleurs quasiment jamais.  Il ne fait pas partie de la famille des hirondelles, mais encore plus étonnant, cet oiseau est de la même famille que celle du colibris. C’est vrai que le martinet n’est pas aussi coloré que le colobri, mais ils ont tous les deux des coudes sérés près du corps ce qui donne une sacrée force à leurs coups d’ailes !

 

Arctic tern in flight © naturepl.com / Edwin Giesbers / WWF

Sterne artique © naturepl.com / Edwin Giesbers / WWF

 

Le WWF et la protection des oiseaux migrateurs.

Nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs sont menacées : la perte de leur habitat, le changement climatique, les techniques de pêche qui les capturent alors qu’ils ne sont pas visés, le plastique présent dans les océans sont autant de risques pour eux. Le WWF se bat pour les protéger en demandant davantage de zones protégés pour limiter la perte de leur habitat,  le vote des lois internationales pour limiter le trafic des oiseaux et essaye de sensibiliser au maximum les gens pour qu’ils comprennent la chance d’avoir une biodiversité aussi importante et qu’il faut continuer de la protéger.